Un peu de respect et d’hygiène…quand même!

Je ne reviendrai pas sur la défaite nette, sans bavure, qui ne souffre aucune discussion de notre équipe E ce samedi contre Marchin: 0/10. Depuis longtemps, Benoit Piron avait déclaré forfait. Ajoutez à cette défection, la blessure de Philippe Bours dont le genou avait dû être recousu en raison d’une chute en semaine à un jogging. Je n’avais plus touché une balle depuis 3 mois et ma côte cassée. J’ai en outre rejoué en pleine crise de rhume de foin…La coupe était pleine, oh que nenni.

Nous avons joué cette rencontre de barrages dans un local indigne de notre sport. Peu lumineux, sale, un vestiaire poisseux, sans évier, sans douche…Des verres lavés derrière le bar de fortune dans un bassin!  Des « toilettes » vieillottes, mixtes, avec des portes de WC qui ne ferment pas…OCCUPE m’a crié  une dame assise sur son trône quand je voulus aller me soulager »

Franchement, à une époque où l’on mène des campagne d’hygiène dans les restos et les…écoles,  ceux et celles qui désignent un tel lieu pour faire jouer leurs affiliés sont indignes de leur fonction. Je n’en veux même pas aux dirigeants du club verviétois au demeurant sympathiques et qui ont probablement trouvé là un moyen de réaliser une petite recette.

Je pense que notre province dispose de quantité de locaux convenables avec un minimum d’utilités.

En boutade, Jacques Pirard a dit:  » JP doit se sentir à l’aise avec des tables et des conditions de jeu de son âge!!! »…

Tout est dit dans cette phrase.

 

NB: nous avons décidé dans nos conditions de « handicap » actuelles de ne pas jouer samedi prochain le second match de ces barrages.

Total Page Visits: 1120 - Today Page Visits: 1