François avait mis ses belles chaussettes!

Photo de Jean-Pierre Heinen.C’est reparti pour l’interclub en provinciales où la journée 3 du calendrier servait de journée 1. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Impossible de parler de tous et de toutes…J’ai participé de peu ou de près à 3 rencontres ce week-end comme joueur ou spectateur. Voici mes sentiments…

 Photo de Jean-Pierre Heinen.

P2D: TIEGE-BEAUFAYS 9/7

J’ai lu dans la presse verviétoise que d’aucuns faisaient de « notre » équipe la favorite de la série. Faut oublier ce pronostic. A discuter avec mes équipiers du jour, je me suis rendu compte que nous éprouverons souvent des difficultés pour s’aligner au complet (quatre C0) comme c’était le cas vendredi dernier contre une belle équipe de Beaufays. Que ce fut « dur »! Au final, nous gagnons 9/7 grâce à Benoit Piron (2), Guillaume Coméliau (3) et le vieux, signataire de ce texte, invaincu pour entamer sa 55è saison.

Double succès contre Vervia

Un succès acquis sous les yeux de deux potes qui nous ont bien encouragés. Je veux parler du revenant François Dekens et de Gwen Démal, actuellement en convalescence. Je garde d’excellents souvenirs de « Franz » comme jeune équipier qui, quand il entrait chez moi, se marrait avec Tinka ma chienne qui courait vers lui, une grosse et vieille belle chaussette dans la gueule, nous en avons reparlé. Samedi, en P1, François a gagné ses 4 matches contre Vervia en P1 tout comme Stéphane Maffeis. Quant à Loïc Coméliau (3) et Florian Bertrand (2), ils ont donné au score une fière allure démontrant leur large supériorité: 13/3.

Je suis passé samedi par la rue Regnier où nos jeunes joueurs et joueuses qui évoluent en P2A ont damé le pion aux vétérans de Vervia dont l’expérience n’a pas suffi. Kevin Hansoulle (4) a réussi un interclub parfait, ajoutant au talent qu’on lui connaît, une belle intelligence de jeu. Aurore (3) et Julien (3) mais aussi Alisson (2) ont sorti de grands coups gagnants pour se dépétrer des pièges tendus par le quatuor local aux cheveux gris. Seul Michel Detrigne (2) a pu limiter les dégâts verviétois.

Je vous renvoie à notre page Facebook pour d’autres comptes-rendus et à vos journaux du lundi ou sur le site de l’Aile Francophone.

Le w-end prochain, entrée en lice de nos équipes nationales.

 

Jean-Pierre Heinen

 

 

Total Page Visits: 816 - Today Page Visits: 1