REMEMBER CALCUTTA 1975!

En février, il y aura 40 ans que je disputais les Championnats du Monde à Calcutta avec l’équipe belge. J’aurais pu attendre 3 mois pour rédiger cet article mais le fait d’avoir revu récemment Dominique Lhoest et d’avoir parlé de Marie-France, son épouse, me donne l’occasion d’anticiper.  1ère photo de gauche à droite…moi, Véronique Germiat, Daniel Nassaux, Marie-France Germiat et Romain Schalleye.


A côté, petite pause « soleil » (il faisait 40 degrés) avant notre double mixtes avec MF contre les champions du monde japonais (battus 3-0 mais deux fois 21-19!); en-dessous à gauche…au bord de la piscine et enfin dans le village des sportifs. Les filles ont réussi l’exploit de monter en division 1 mondiale, les messieurs celui de se maintenir en D2 et de figurer dans le TOP 30 mondial. Pas si mal, hein?

Marie-France, comme nous l’a rappelé Dominique, était une des meilleures juniores européennes, elle a selon lui perdu du temps en usant d’une anti-top avant de choisir un revers à picots avec lequel elle fut plus forte encore. Elle défendait. Sa sœur, Véronique avec laquelle je « papote » sur FB, attaquait sans relâche. La paire des jolies frangines était entraînée par M. Romainville. Je fus touché profondément quand MF et Dominique vinrent rendre visite au décès de Mariette. Je les avais un peu perdus de vue puis nous avons eu l’occasion en novembre dernier de discuter plus longtemps et de boire un verre à l’occasion de la Coupe du Monde organisée par Philippe Saive à Pépinster. Nostalgie, souvenirs, anecdotes….

Calcutta nous a marqués tous et toutes même si ma carrière internationale fut bien plus modeste que celle de mes équipiers. Véro m’a rappelé que je lui avais fait ses devoirs de français…Elle avait 10 ans de moins que moi (25 pour 15)…  Nous avons fait une croisière sur le Gange avec les Chinois, champions du Monde….Si Nassaux et Schalleye avaient un meilleur classement belge que le mien et que je devais ma place à la blessure du number One belge Vande Walle, je n’en ai pas moins gagné plus de matches sur l’ensemble de la compétition que mes co-équipiers grâce surtout au double messieurs où, associé à un Chino-Américain, nous avons atteint les 1/8 è de finales. Et oui, TOP 16 mondial avec un gars que je ne connaissais pas et qui aurait dû être associer avec Vandewalle, d’origine américaine lui aussi. Son picot, l’autre côté en bouchon, mon anti et mon tackiness avaient eu raison d’une paire cambodgienne, de Malaisiens et de Hollandais. Nous avons baissé pavillon contre des Yougoslaves. Nous étions descendus dans le même hôtel que les Français et Jacques Secrétin et que les champions d’Europe de Suède Johansson-Bengsonn. Photos ci-dessus…Avec Jacques Secrétin, avec les Chinois, Mandini, notre enfin « mon » hôtesse….et les Suédois à table.

 

Vais essayer de retrouver d’autres photos.

 

 

 

 

 

Total Page Visits: 1189 - Today Page Visits: 5