RAS-le-BOL des règlements pongistes à la « CON »!

Je vais encore me faire des amis chez les experts-dirigeants-décideurs pongistes de la Province de Liège! Mais je suis certain aussi que beaucoup de personnes partageront avec moi ce qui suit!

Hier samedi, notre équipe E actuellement en tête de la série P2D se rendait à Visé C! J’avais vu sur le net que l’équipe A de Visé accueillait en même temps Yvoz, lanterne rouge de cette série de première provinciale et que l’équipe B profitait du forfait général du 2è tour de Dolembreux. Il n’en fallait pas plus pour que je comprenne que Visé C allait nous recevoir avec tous les honneurs dûs à notre rang et tous les renforts possibles. De fait, alors que cette formation aligne régulièrement un C2 (voire 2) et trois C4 (ou 2), ce sont deux des plus forts C0 du club mosan qui épaulèrent les deux meilleurs C2. En première, Visé A complétait son équipe par un C4 contre Yvoz! Nous avons livré une superbe rencontre qui alla au bout du suspens puisque Bernard Rikir nous donna le 9è point à la belle de son ultime match (13-15). Dès l’issue de la rencontre, nos adversaires, au demeurant bien sympas et très corrects (comme nous d’ailleurs) nous ont dit qu’ils n’avaient rien contre Tiège mais que les circonstances et le règlement avaient fait que….

Et bien justement, ces circonstances ne devraient plus avoir lieu! C’est en effet la 3è fois (et probablement pas la dernière au vu du calendrier qui s’annonce identique aux matches-aller) que Tiège E lutte contre une équipe très renforcée par le fait que le club adverse peut profiter d’un forfait de l’adversaire de l’équipe qui évolue à l’échelon supérieur. Invaincus cette saison, nous avons été tenus en échec 8-8 à l’aller par Saint-Georges qui était venu jouer à Tiège avec son équipe de P1 qui bénéficiait ce jour-là du forfait d’Aywaille. Dans le top-match livré contre Spa, nos voisins ont pu aligner le 4è joueur de l’équipe 1 pour le même forfait d’Aywaille!

Alors, ce n’est pas si compliqué d’en revenir à cette logique de l’ancien règlement qui interdisait qu’un pongiste ayant joué 5 fois dans une équipe ne puisse plus (re)descendre dans une équipe du dessous. Facile à appliquer, plus équitable et surtout plus honnête!

 

Mais JPH tu rêves, me répète-t-on çà et là!

C’est surtout trop préjudiable pour certains et puis, comme le dit l’adage ou presque: « On ne change pas un règlement qui …perd! »

Total Page Visits: 1182 - Today Page Visits: 1

6 réflexions sur « RAS-le-BOL des règlements pongistes à la « CON »! »

  1. Une mise au point si vous voulez bien…

    Cet article qui suscite tant de coms (une bonne chose évidemment car je me lamente quand je vois un grand vide de réactions sous les autres) n’engage que l’auteur (moi!) et pas l’entier du club. Chacun a le droit de partager le contenu ou non.
    Pour répondre à Christian car j’ai compris de quels C2 ils parlait.  » Si ces joueurs là étaient restés C0, ils auraient quand même joué ensemble en P2 (dans l’équipe D) dans une autre série avec la même C4 comme 4è joueur… »
    Au vu des excellentes réactions d’ensemble, on se rend compte aussi que ce ne sont pas seulement les « grands » clubs qui bénéficient des entourloupettes de ce règlement!

    Merci et à tous A++++

    JPH

  2. Salut Jean-Pierre,

    J’ai lu ton intervention bien légitime dans le journal ce jeudi et je profite du site de Tiege pour te donner mon avis.

    Tu as 1000 X raison, et certains « vieux » secrétaires dénoncent régulièrement ces pratiques et tentent de proposer des solutions. La solution miracle n’esiste pas, sans quoi quelqu’un l’aurait déjà trouvée.

    Beaucoup de secrétaires n’osent pas essayer ces propositions car ils se plaisent dans le confort de l’actuel réglement. Dans les petites divisions, quand une équipe de jeunes qui joue la tête rencontre des équipes hyper-renforcées dans le second tour, les jeunes et leurs parents ne comprenent pas que c’est autorisé, j’en connais qui ont arrêté le « ping » par dégoût de ce sport de « magouilleurs ».

    On dit toujours que les grands clubs sont contre les changements, mais ici c ‘est un « petit » club (Visé) qui profite du réglement face à ce que j’estime être un « grand » club (Tiege).

    Tu te plains à juste titre, mais il faut peut-être dans un premier temps convaincre le représentant de ton club à l’assemblée générale, car à mon avis il n’a pas du voter souvent pour les propositions de modifications des réglements proposées ces dernières années.

    Eh puis, les premières « magouilles » n’ont-elles pas lieu lors de l’établissement des classements ? Des joueurs qui ont des fiches de B6 et qu’on redescend C2, ce n’est pas normal à mon avis ! Ce n’est pas une semaine que les équipes, où sont alignés ces joueurs, sont renforcées, mais bien 22 semaines !!

    J’espère vraiment pour notre beau sport, qu’on trouvera un jour une solution, mais je ne me fais plus trop d’illusions.

  3. Suite du com de mon interlocuteur en messager privé

    « Je consulte chaque semaine sur le site l’encodage des feuilles de match.
    Néanmoins, le fait d’avoir des joueurs classés qui ne jouent pas, permet lorsqu’une équipe bénéficie d’un forfait, de les aligner contre ce forfait.
    Dès ce moment, les joueurs de classements égaux qui jouent régulièrement sont alignés dans une équipe inférieure.
    Voilà pourquoi, tu rencontres des équipes fortement renforcées quand leur club bénéfice de forfait d’adversaire.
    Il faudrait, en même temps que d’obliger un joueur qui a joué 5 fois dans une équipe d’y rester (par exemple), mais aussi de supprimer les joueurs qui n’ont pas joué un minimum de matchs endéans un nombre de semaines définies.
    Réponse des empêcheurs de tourner en rond : si un joueur est blessé ou à l’étranger.
    Pour certains clubs des joueurs sont blessés pendant des années ou alors ils sont à l’étranger à demeure »

  4. Viviane Grétry (Herve) Tu as parfaitement raison Jean-Pierre surtout que ce règlement à la con favorise toujours les gros clubs !

  5. Laure Heinen-Maassen (Tiège)

    Bien joué! On n’est pas gâté à cause de tous ces « bye » et forfaits qui faussent le championnat! On n’a deja perdu un de nos deux uniques points à cause de cela! et c’est tjs contre nous. Mais suis fière de vous les gars

  6. J’ai publié le même article sur facebook, là, les gens me laissent un com ou me répondent par mail (ceux-là, je garde leur anonymat car ils m’ont envoyé un message privé)

    Lili Anne je comprends très bien tes réflections JPH

    Nathalie Sonveau (Tiège) Je partage !

    Monique Van den Heuvel (TT Ans) Tu n’as pas tors !!!!

    Virginie Lemoine Moi j’ai rien compris…

    David Depraetere (Hainaut) salut jp, on a eu la meme chose avec thuin hier ….

    Valérie Maassen-Heinen Vous avez raison, c’est pareil au mini-foot!

    Voici la réponse par mail d’un joueur-dirigeant bien connu dans le monde pongiste. Je publie son avis sans le citer car il n’est pas sur fb…Tu prêches un convaincu.
    J’avais encore une fois lors de la dernière assemblée générale fait des propositions qui allaient dans ce sens.
    Ces propositions sont toujours bloquées par les gros clubs, c’est-à-dire ceux qui ont une liste des forces importantes.
    Au niveau de la liste des forces, je vois tout de même qu’à Tiège, 5 joueurs série B ne jouent « jamais ».
    Mais ce qui est le plus paradoxal c’est que des plus petits clubs emboîtent le pas et trouvent même d’autres arguments qui ne tiennent pas la route.
    Ce sont aussi ceux qui sont les premiers à se plaindre lorsqu’ils sont les dindons de la farce.
    Le ping est bien plus malade que cela, en effet via des forum bien à la mode, certains adversaires savent quelques jours avant le match l’équipe contre laquelle ils joueront le samedi.
    Sachant l’une ou l’autre équipe déforcée, ils changent alors leurs compostions d’équipe en conséquence.
    J’ai maintenant 34 années de secrétariat, j’ai connu énormément de secrétaires durant ces longues années et avec certains nous avons mené un combat pour revenir à des règles plus équitables (HM Junker, Gilbert Corbier, Christian Brixhe….). Jusqu’à présent ces luttes inégales, n’ont jamais trouvé une issue qui nous est favorable.

    Je suis aussi certain que ce système à encore de beaux jours devant lui et que le tennis de table de nos débuts date probablement de la préhistoire.

    Et l’avis d’un autre

     » Le ping est malade de ses dirigeants surtout dans la province de Liège où les membres du comité provincial sont aussi dirigeant de leur club. Juges et partis donc…Ils cumulent les mandats comme les politiciens….Bravo JPH »

Les commentaires sont fermés.