Les Spadois, nos meilleurs ennemis!

Chaude, chaude l’ambiance, tendue parfois entre les joueurs ce samedi dans le top-match de P1 qui devait décider qui de Spa A ou de Tiège C allait virer en tête à la mi-championnat. Si cela n’a jamais dépassé les limites de l’incorrection, certains antagonistes ne se sont pas dit que des compliments. Pas sûr en effet que Philippe Vostès et David Halleux partiront en vacances ensemble, que Jean-Marie Formatin déménage dans la partie germanophone du pays ou que le C0 visiteur, expert en « épaulé-jeté » quand il s’agit de soulever nos tables, demande son transfert chez nous! Un vrai derby que j’ai pu suivre de très près puisque le match de mon équipe E a fait long feu face à Wanze (15-1) qui n’alignait que 3 joueurs.

A 21h, soit au repos du match de P1, Vincent, Guillaume, Laure et moi devenions spectateurs et supporters de Philippe, Aaron, Marc-Alexandre et Jérémy! Ce dernier joua un interclub en tous points remarquables, calme d’un bout à l’autre de la soirée, dominant son sujet et ses quatre adversaires. Notre « rouquin » de service semble avoir acquis de l’expérience ces derniers mois, félicitations! Du métier, lui, Philippe Vostès, ancien B0, 51 ans, en possède. Malgré un genou défaillant, il parvint à tirer son épingle du jeu en remportant trois points à « son » équipe. J’ai écrit l’adjectif possessif entre guillemets car, au départ de la saison, si Philippe accepta de s’inscrire sur notre liste de force, jamais il ne pensait s’aligner ne fût-ce qu’une fois sous les couleurs de Tiège. C’est en fait son 2è match puisqu’il dépanna récemment en nationales. « C’est pour faire plaisir à Michel Delporte, un ami » m’expliqua-t-il. On peut compter sur la très bonne mentalité et les talents d’Aaron Lehnen pour se battre jusqu’au bout et ce, malgré quelques fautes provoquées par un élan parfois excessif et un service trop long qui permirent notamment à Formatin, dans le dernier match, de limiter la casse lui qui s’était déjà incliné contre nos deux leaders. Une victoire collective sur le score de 9 à 7? Hélas, pas vraiment au vu de l’attitude de Marc-Alexandre qui péta un plomb et ne fut d’aucune utilité à ses équipiers. Un garçon attachant, charmant en dehors de la table mais qui, hélas, ne parvient pas toujours à maîtriser ses nerfs face à l’adversaire.  Tout cela n’empêcha pas les « meilleurs ennemis du ping » de boire un verre après le derby. Tiège C est champion d’hiver devant Spa A (à l’avérage) tout comme l’équipe E qui possède un point d’avance sur Spa B! Les titres seront disputés jusqu’au bout, la lutte acharnée avant…que les deux clubs n’organisent ensemble, together, zusammen, a junto le premier TOP 6 nouvelle mouture!

 

 

 

Total Page Visits: 622 - Today Page Visits: 1