Allez papa, allez parrain!

La semaine prochaine, à l’heure où je vous écris, le verdict du premier tour des interclubs me permettra de dresser un bilan complet de toutes nos équipes. Samedi passé, au cours de la 10è journée, j’ai personnellement vécu une soirée émouvante qui faisait suite à une semaine chahutée pour aligner un quatuor compétitif à Vervia, 3è du classement. Chahutée car j’ai passé pas mal de temps au téléphone portable (je déteste cela) et à mon ordinateur (je préfère) pour contacter mes équipiers potentiels.
Gary Boinem est blessé au dos et pas rétabli, il m’a donc demandé deux semaines de repos (qui en seront en fait 6 avec la trêve des confiseurs). Quant à Vincent Nicolet, il avait sollicité bien avant un samedi libre pour le vivre avec sa compagne qui travaille habituellement le week-end et qui avait congé. Nous avions songé  Michel et  moi à Philippe Bours, excellent en équipe D, cette saison mais il subit une intervention chirurgicale en cours de semaine passée. Il nous restait donc ce bon serviteur de Bernard Rikir avec lequel je fus en contact durant plusieurs jours. Bernard avait été opéré des amygdales et du nez lundi 26 dernier et c’est dans une condition plus que précaire, jambes lourdes, maux de gorge et aphone, que le garçon vint quand même au local de la rue Regnier pour compléter notre formation. Remarquable d’abnégation, puisant dans ses plus profondes limites, le « Ben » nous porta vers le succès entraînant derrière lui une Laure très en forme et désireuse de se mettre en évidence dans le club où il excella par le passé en super-division dames aux côtés de Carole Detrigne et d’Els Billen (vices-championnes de Belgique et vainqueurs de la Coupe). A l’instar de Laure, Guillaume Coméliau, très concentré, gagna aussi 3 fois ce qui me permit même de jouer un ton en-dessous d’eux me contentant de deux points. Emouvante soirée de voir ainsi Bernard prouver si besoin en était encore son parfait état d’esprit de clubman et d’entendre de nombreux encouragements de sa soeur Anne, de son gamin Nathan et des jeunes joueuses de notre équipe féminine souvent fidèles au poste le samedi soir. Allez Bernard, allez papa, allez parrain, allez JP, allez Laure et allez Guillaume! Une victoire collective tout simplement!

Total Page Visits: 897 - Today Page Visits: 2